Équipe Raf 2009

Nos six vaillants voyageurs et leurs biographies.

Groupe de pagayeurs
Benoit, Mathieu Robert, Jean-Pierre, Étienne, Gérald et Pierre-Marc

De gauche à droite:

Benoit Laporte, 52 ans:  Père de 4 enfants dont la dernière est autiste. Pour pallier l’absence de service de support aux familles d’enfants autistes, avec sa compagne de vie Anne Deschamps, ils ont effectué leur première levée de fonds en septembre 1998.  En 1999 naissaient les Répits de Gaby. Il a descendu sa première rivière à 17 ans et depuis il passe une grande partie de ses rares moments libres, une pagaie à la main. Autrement il est responsable du Marketing électronique chez VIA Rail. http://www.benoitlaporte.com

Mathieu Robert Sauvé, 48 ans:  Père de 3 garçons.  Écrivain, journaliste et auteur de plusieurs biographies et études sociales.  Il écrit aussi pour L’Actualité, le Devoir, Québec Science et Géo Plein-Air.  Il est journaliste aux publications de l’Université de Montréal. Passionné de plein-air, il parcourt les rivières du Québec, l’été, accompagné de ses fils. http://www.m-rs.ca

Jean-Pierre Simard, 49 ans:  Père de 2 enfants.  Policier à Repentigny.  Impliqué socialement dans de nombreuses causes qui lui sont chères.  Aussi un mordu de rivière, l’été, il a guidé de nombreux groupes d’européens sur les rivières du Québec.  Passe ses temps libres en forêt, au nord de St-Michel des Saints, avec sa famille.

Étienne Denis, 44 ans:  Biologiste et journaliste de formation, il œuvre dans le domaine des communications Internet.  Lorsqu’il ne surfe pas sur le web, il le fait dans un gros rapide à volume.  Féru d’aventures, il a maintenant troqué le microscope et le mollusque pour les coquillages des mers du sud.  En forêt, il est taciturne à la brunante, mais debout dès l’aube, il vous prépare le meilleur café du bouclier canadien. Et ce souvent accompagné de petites truites tirées des ruisseaux environnants. http://www.etiennedenis.com

Gérald Tremblay, 57 ans:  Père d’une jeune adulte.  Notre patriarche et digne représentant de Thémis.  Ses quelques cheveux gris imposent respect, malgré son cœur d’adolescent.  Patenteux compulsif, il a toujours un gadget à nous montrer.  Dans le bois il est allergique à la bouffe « grano », il vendrait son droit d’aînesse pour un « sprite » et un chips. Grand voyageur d’aventure, il grimpe, pagaie, plonge, escalade les 4 points cardinaux depuis 35 ans.  Sur le terrain, son matériel réussit toujours à nous surprendre et à nous dépanner. Avocat en ville et cuistot en forêt, il a toujours su « cuisiner » ses témoins.

Pierre-Marc Ducasse, 25 ans:  Notre benjamin. Il poursuit une maîtrise en histoire à l’UQAM et est professeur suppléant au secondaire.  Il enseigne à la génération montante les bienfaits de Staline et de la doctrine Nixon. Coureur des bois impénitent, il a eu le coup de foudre pour le canot dès l’adolescence.  Il possède un humour à éloigner les mouches noires et un répertoire de chansons à éloigner tous ceux qui restent.  Seul l’aîné du groupe, son partenaire de canot, dont l’ouïe faiblit, apprécie ses airs de Mariano, Dassin et Distel.  Autour du feu de camp, il nous berce d’anecdotes sur la vie amoureuse de Lénine et Trotski ou encore de la stratégie américaine au Vietnam.  Lorsqu’il a un moment libre, et une ligne à pêche intacte, il aime bien taquiner le poisson de 10 livres et plus.